BONNIN Eugène

Envoyer Imprimer PDF

Né le 31 janvier 1878 à Tonnay-Charente (Forges) de Bonnin Eugène, cultivateur  et de Galais Mariette. Il avait au moins quatre sœurs, Marie née le 12 juin 1871 et Rosalie née le 27 février 1874, toutes deux à Moragne (Charente-Inférieure), Clara, née le 24 février 1882 à Tonnay-Charente et Eugénie, née le 27 avril 1884 à Moragne. Marié avec Garlopeau Marie, il avait au moins deux fils, Gaston, né en octobre 1904 et Daniel né en juin 1914, tous deux à Tonnay-Charente (Forges), adoptés par la Nation par jugement du Tribunal de Rochefort du  26 août 1920.

Classe 1898 – Recrutement de La Rochelle, matricule n° 299.

Mobilisé le 4 novembre 1914. Soldat de 2ème classe au 206ème Régiment d’Infanterie, 13ème Compagnie.

« Mort pour la France ».  Tué à l’ennemi  par éclats d’obus le 4 septembre 1916 à 8 heures 30 au centre D (à 200 mètres au nord de la corne nord-ouest du Petit Bois) dans le secteur de Fleury Souville (Meuse), à l’âge de 38 ans.

Acte de décès dressé aux Armées le 1er octobre 1916 à Bosserville (Meurthe-et-Moselle), transcrit le 12 mars 1917 à la mairie de Tonnay-Charente.

Inhumé provisoirement dans le cimetière du Petit Bois (20 mètres Ouest de la corne ouest du Petit Bois) son corps été transféré à Fleury-Devant-Douaumont, dans la Nécropole nationale de Douaumont, tombe individuelle n° 4145.

Mise à jour le Jeudi, 07 Juin 2012 13:45