BOIRON Gustave (Gustave Théodore à l’état civil)

Envoyer Imprimer PDF

Né le 8 décembre 1891 à Tonnay-Charente (Champservé) de Boiron Henri, cultivateur et de Beziaud Léonore. Il avait au moins une sœur, Marie-Louise, née le 17 août 1893 et un frère, Abel Marcel né le 15 novembre 1895 (MMobilisé ou Mobilisable), tous deux à Tonnay-Charente. Cultivateur, il était célibataire et domicilié à Tonnay-Charente.

Classe 1911 – Recrutement de La Rochelle, matricule n° 946.

Incorporé au 34ème Régiment d'infanterie en octobre 1912, puis passé au 2ème Régiment de marche du 1e Régiment Étranger en octobre 1917, comme légionnaire de 1ère classe.

« Mort pour la France ». Tué à l’ennemi le 9 mai 1915 vers 10 heures 30 à Berthonval près Neuville Saint-Vaast (Pas-de-Calais) lors de l’offensive d’Artois, à l’âge de 24 ans.

Médaillé militaire à titre posthume. Citation : "Brave légionnaire, est tombé glorieusement pour la France le 9 mai 1915 en se portant à l'assaut des Ouvrages  Blancs).

Acte de décès établi le 4 mars 1917 à Montreuil-sur-Brèche (Oise), transcrit le 6 juillet 1917 à la mairie de Tonnay-Charente.

Il est inhumé dans le cimetière de Tonnay-Charente, carré C.

Il était le cousin germain de BEZIAUD Fernand (cf. supra).

Mise à jour le Mardi, 19 Novembre 2013 15:22