ALLARD François (François Antonin à l'état civil)

Envoyer Imprimer PDF

Né le 21 janvier 1871 à Coutières (Deux-Sèvres) de Clément et de Longeault Marie Rosalie. Il avait au moins une soeur, Mathilde née le 2 octobre 1890 et quatre frères, Henri Alexandre né le 12 juin 1883 (MMobilisé ou Mobilisable), Clément Désiré né le 19 octobre 1885 (MMobilisé ou Mobilisable), René Théophile né le 2 octobre 1890 (MMobilisé ou Mobilisable) et Octave né le 22 mai 1892 (MMobilisé ou Mobilisable), tous à Coutières. Marié avec Roy Marie Rosalie le 23 janvier 1894 à Coutières, il avait au moins une fille, Mathilde Albertine née le 11 mars 1895 à Coutières et un fils, Albert, né le 20 janvier 1910 à Thairé (Charente-Inférieure). Cultivateur, il demeurait en dernier lieu à Tonnay-Charente après avoir habité à Courant, Bords et Thairé (Charente-Inférieure).

Classe 1891 - Recrutement de Parthenay (Deux-Sèvres), matricule n° 626.

Mobilisé le 25 janvier 1916 au 138ème Régiment d'infanterie territoriale (article 6).

Disparu le 1er mai 1916 dans l'explosion de l'usine Vandier* à La Rochelle-La Pallice (Charente-Inférieure), il n'a pas été reconnu "Mort pour la France".

Son acte de décès, qui n'a pas été retrouvé, ne semble pas avoir été dressé à La Rochelle.

Il figure également sur le Monument aux morts de La Rochelle.

* L'usine Vandier, située sur le site de La Repentie à La Pallice, fabriquait de la mélinite et de l'acide picrique (explosifs) pour les besoins des armées. Le premier mai 1916 vers 9 heures, un incendie se déclara suivi d'une très violente explosion qui dévasta les entreprises et les habitations les plus proches et fit 176 mort, dont certains n'ont pas été identifiés, et 138 blessés.

Mise à jour le Vendredi, 27 Juin 2014 12:36