BONARD Paul (Joseph Marcel Léon Paul à l’état civil)

Envoyer Imprimer PDF

Né le 2 décembre 1879 à Tonnay-Charente de Bonard Marie Louis Léon, propriétaire à l’Anglaiserie à Tonnay-Charente et de de Solirène Laurence. Il avait au moins une sœur, Yvonne, née en 1882 à Tonnay-Charente.

Classe 1899 – Recrutement de La Rochelle, matricule n° 52.

Engagé volontaire en novembre 1898 au 1er Régiment de Tirailleurs algériens, il sert au Sahara comme sergent pendant quatre ans. Rengagé pour un an en avril 1903 au 25ème Régiment d’Infanterie, il est versé dans la réserve de l'armée d'active le 21 avril 1904.

Il entre alors au service de la maison Rémillon frères spécialisée dans la confection de vêtements de fourrure laquelle possède de nombreux postes de traite de fourrures au Canada et il est envoyé à Montréal en Mars 1905. C'est là que le 4 juin 1907, il épouse Marie Rachel Derôme qui lui donnera deux enfants.

À la mobilisation, il rentre en France et rejoint le  47ème Régiment d’Infanterie territoriale en septembre 1914.

Blessé et surtout fortement commotionné par l'explosion d'un obus à une date et en un  lieu inconnus, il est hospitalisé à Bordeaux et  réformé temporaire le 31 juillet 1916.

« Mort pour la France » Décédé des suites de blessures de guerre le 20 novembre 1917 à l’Hôpital complémentaire n°18, 160 rue Saint-Genès à Bordeaux, à l’âge de 38 ans.

Acte de décès dressé à Bordeaux le 20 novembre 1917, non transcrit à Tonnay-Charente.

Il était titulaire de la Médaille coloniale agrafe "Sahara".

Inhumé provisoirement dans le dépositoire du cimetière de la Chartreuse de Bordeaux le 22 novembre 1917 (compartiment 2, case 17), sa dépouille a été transférée à Tournay le 11 décembre 1918.

Il figure également sur le Monument aux morts de Bordeaux.

Paul Bonard était le petit-fils du  Vice-amiral Louis Adolphe Bonard qui fut Préfet Maritime de Rochefort en 1864.

Merci à Kévin Siao pour les renseignements qu'il nous a fournis.

Mise à jour le Samedi, 30 Novembre 2013 11:44